Le filtre polarisant est un accessoire bien pratique mais il faut savoir en tirer profit. Suivant les scènes à photographier, il peut être d’un grand secours mais s’avère inutile dans certaines situations.

 

A quoi sert un filtre polarisant ?

Le filtre polarisant permet d’atténuer les reflets causés par les surfaces réfléchissantes (vitrages et étendues d’eau) à l’exception des surfaces métalliques, ce qui a pour effet d’accroître les contrastes et la saturation des couleurs.

Le filtre polarisant est strié d’une multitude de micro-sillons qui empêchent certains rayons lumineux orientés dans un sens spécifique d’entrer dans l’objectif et de se refléter. En tournant le filtre, l’orientation des stries variera et filtrera plus ou moins la lumière. Notez bien que le filtre polarisant n’élimine pas les reflets mais les atténue.

Le filtre polarisant ne sera d’aucune utilité si vous vous trouvez face à la lumière (à contre-jour par exemple). Il faudra toujours vous placer à 90° de la source lumineuse.

De plus, le filtre polarisant masque les réflexions, ce qui va diminuer le contraste global de l’image. Votre image perdra alors en luminosité. Donc, lorsqu’il fait déjà sombre, évitez d’utiliser ce filtre.

 

Comment l’utiliser ?