Trépied & Monopode

2 mars 2020 0 Par Club Photo 47

Trépied & Monopode

 

Pourquoi utiliser un trépied ?

Pour éviter de porter le poids d’un âne mort sans choper des crampes (oui car il y une manière pratique de porter un trépied) mais aussi d’être plus stable quand vous allez utiliser de longue focale (+ de 300mm).
La dernière des choses que vous voulez c’est avoir une photo légèrement floue.
Petite précision avant de rentrer dans le vif du sujet : le but numéro 1 d’un trépied, c’est d’être stable mais vous allez devoir penser à son poids et on encombrement.
Votre budget va évidemment jouer sur les compromis que vous allez devoir faire.

Le choix d’un trépied n’est pas anodin.

Vous devez faire le calcul de charge avant de choisir un trépied.
Le calcul de charge est le poids total du matériel photo qui sera posé sur votre trépied.

Donc vous devez compter :

  • Votre boitier
  • Le grip et les batteries (si vous en utilisez un)
  • L’objectif

Les éventuels accessoires que vous allez monter sur votre boitier
Tout cela représente la charge totale.

 

LES MATÉRIAUX
Il existe 3 types de matériaux

  • Le bois*
  • L’aluminium
  • La fibre de carbone

*Oui ça existe toujours, personnellement je possède un modèle de la marque Berlebach (qui est la plus vieille marque de trépied en bois au monde)

Le bois est beaucoup plus cher, plus encombrant, plus lourd mais aussi beaucoup plus stable
L’aluminium est le matériau le plus employé : il offre un bon compromis entre stabilité, solidité, et coût.

La fibre de carbone sera plus stable à poids égal (rapport à l’aluminium).

  • plus résistante aux vibrations
  • plus durable (elle résistera notamment mieux au sel).
  • plus compacte (selon les modèles)

La fibre de carbone permet de faire moins de compromis stabilité/encombrement.
La contrepartie est évidemment le prix : quasi le double que le même modèle en aluminium.

 

L’ENCOMBREMENT ET LA HAUTEUR
Voici un autre critère important (pour certaines personnes uniquement l’encombrement)
Avoir un trépied compact de moins de 40 cm une fois plié c’est quand même pratique.
La dessus, c’est un choix très personnel donc je laisse juge de vos besoins.

La hauteur minimale VS la hauteur maximale
Concernant la hauteur minimale, cela va dépendre de l’utilisation :

– Soit un trépied spécialement pour la photo animalière donc pas de besoin trop spécifique .
– Sinon vous allez l’utiliser dans d’autre type de photo comme la macrophotographie par exemple.
Dans le cas ou il serait multi-usage, la hauteur minimale est importante (pour la macro)

Donc vous serez seul juge de vos besoins.

Vous avez typiquement deux hauteurs maximales : en utilisant la colonne centrale ou non.

Concernant la hauteur maximale, il faut dans l’idéal que le trépied vous arrive à peu près à l’épaule : en rajoutant la hauteur de l’appareil photo, vous aurez à peu près le viseur au niveau de l’oeil et vous éviterez de vous pencher et de vous casser le dos.

Je vous conseil de toujours vérifier les fiches techniques de chacun des trépieds.

 

 

LES MARQUES

Comme je l’ai déjà dis on est pas là pour vous dire de prendre une marque plutôt qu’une autre.

Série 055 :

  • Supporte des poids de 7-8kg
  • Prix allant de 300€ (aluminium) à 600€ (carbone), avec rotule

Série 190 :

  • Supporte des poids de 4-5kg
  • Prix allant de 150-300€

Série Befree :

  • Supportent jusqu’à 4kg
  • Prix allant de 150 à 300€

 

Série Abeo Pro :

  • Supporte des poids de 8kg
  • Prix allant de 300 et 500€ rotule comprise

 

Série Alta Pro :

  • Supporte des poids de 3 à 8kg selon les modèles
  • Prix allant de 150 à 350€

Série Alta CA :

  • Supporte des poids de 5kg
  • Prix allant de 100 à 200€

Série Nivelo :

Supporte des poids de 2 à 3kg
Prix allant de 70 à 120€

 

LES TÊTES & ROTULES

Pour la photo animalière on va parler seulement de 2 types

  • La rotule balle
  • La tête pendulaire

 

La rotule balle

 

La tête pendulaire

Me concernant, je préfère la tête pendulaire.
Loic explique très bien les raisons dans la vidéo ci-dessous

 

LE MONOPODE

Le monopode est un moyen d’être stable rapidement, avec un faible encombrement et à moindre frais.

Comme pour le trèpied il existe différents :

  • Type de matériaux
  • Hauteur maximale

 

LES MATÉRIAUX
Il existe 2 types de matériaux

  • L’aluminium
  • La fibre de carbone

Pour le cas d’un monopode soit l’un soit l’autre peu de différences dans le cas d’un monopode.

On va se concentrer sur la hauteur.

 

LA HAUTEUR
Comme pour le trépied, la bonne hauteur c’est quand il vous arrive au niveau des épaules.